Confinement et/ou Télétravail

2 980 affichages

Ne croyez pas que j’ai abandonné ce site, mais soyez en sûr, j’ai beaucoup de chance car je suis bien occupé par ma nouvelle activité professionnelle ainsi que par plusieurs projets auxquels je participe de manière bénévole.
De part cette période inédite, cet article me semble de rigueur, j’avais envie de vous parler de télétravail.

Depuis quelques mois, beaucoup de gens sont concernés par cette procédure, celle qui consiste à travailler chez soi, avec les avantages et les inconvénients que ceux-ci engendrent.

Introduction

Pour moi, et pour probablement beaucoup d’autres personnes en situation de handicap tout confondu, la difficulté à trouver un emploi au sein d’une entreprise est un problème malheureusement bien trop fréquent. Certains abandonnent, se résignent à rester chez eux et à percevoir leurs allocations. Et même si on décide de devenir auto-entrepreneur, les choses ne sont pas simples, les revenus d’activités ne sont pas réguliers, les allocations normalement perçues non plus. Le système est fait de sorte que beaucoup de personnes handicapées renoncent à entreprendre, et franchement on ne peut pas leurs en vouloir.

Moi, j’ai choisi de me lancer, et voilà déjà 6 mois que j’exerce mon activité dans le domaine du son. D’ailleurs, juste pour la petite histoire, j’ai été suspendu d’une partie de mes allocations à cause simplement du fait que j’ai dû déclarer à un certain organisme, la création de mon activité. Il s’en est donc suivi toute une procédure de remplissage de déclarations, de documents à fournir afin de régulariser ma situation. Aujourd’hui, celle-ci est régularisée après des remplissages de papiers, des envoies postaux ou numériques et quelques coups de fils.

Pour planter le décor, mon activité consiste à créer du contenu audio, et de proposer d’autres solutions informatiques liées au domaine du son. Jusqu’à maintenant, j’ai réalisé et enregistré des covers de chanteurs et chanteuses de mon coin, un spot publicitaire pour une association, 2 habillages sonores de podcasts ou chaînes YouTube, je viens de terminer le travail sur un projet de vocalisation d’un appareil qui vise à permettre l’apprentissage du braille, et je commets de manière intensive sur le projet Fastboard pour Logic Pro.

Je suis assez satisfait de la quantité de projets compte tenu du fait que j’ai débuter cette activité en septembre 2020, tout en prenant en compte la période compliquée que nous traversons, et aussi l’absence de démarchage. Soyons transparent, je ne gagne pas suffisamment pour être à l’abris d’une suspension d’allocations, mais j’ai espoir que cela change durant les prochains mois. Pour le moment, le bouche-à-oreille ne fonctionne pas trop mal, mais il va falloir que je me mette sérieusement à démarcher si je souhaite voir mon activité s’étendre.

Le télétravail est plus tôt exigeant. Il nécessite d’apprendre à gérer son temps, notamment lorsqu’on a une famille composée d’une conjointe et 2 enfants qui gravitent autour.

Les avantages


Tout d’abord, on est chez soi. Pas besoin de subir les incommodités des transports en communs bondés du matin et du soir. Si la météo n’est pas clémente, on reste bien au chaud et au sec à la maison. Par ces périodes de confinement, nous ne sommes pas contraints de porter ce fichu masque durant 8H. On peut faire des pauses quand on veut, arranger sa charge de travail en fonction de son humeur. Egalement, on participe à la routine familiale, dépôt des enfants à l’école, ménages, prises des repas ensembles, administratifs…

Les inconvénients


On a moins de vie sociale, par exemple, les transports en commun nous permettent de rencontrer du monde, de la même manière que la vie en entreprise permet de côtoyer ses collègues, prendre le cafés à plusieurs. On peut être solliciter à n’importes quel moment par un membre de la famille, ce qui peut nous déconnecter de notre projet en cours. Personnellement, j’avais tendance à travailler même le soir après dîner ou le weekend. Une petite lumière s’allume dans notre esprit car on vient de trouver la réponse à notre problème et on se précipite sur notre poste de travail pour mettre en pratique cette solution, alors qu’il est déjà 20H45 passé. Certaines personnes aiment être cadrées par une routine de travail, l’environnement de l’entreprise permet cela. Récemment, on m’a appelé un samedi pour réaliser une bande son pour le dimanche soir, j’aurais pu refusé, mais comme je l’ai dit plus haut, mon activité ne me permet pas encore de faire la fine bouche, donc quand on tape à ma porte, j’ouvre.

Conclusion


Le télétravail possède autant d’avantages que d’inconvénients. Mais personnellement, j’adore ce mode d’organisation. Nous sommes en avril au moment où j’écris cet article et les beaux jours approchent. Bientôt, je pourrai effectuer une petite partie de mon travail en extérieur, sur ma terrasse, le verre d’Orangina posé à ma droite, entouré de ma famille… Et ça, ça n’a pas de prix !

Si vous aussi, vous exercez votre activité en télétravail, je serais ravi de connaître votre ressenti. N’hésitez pas à vous exprimer dans les commentaires.

3 réponses sur “Confinement et/ou Télétravail”

  1. bonjour manu,

    félicitation déjà pour ton activité. La vie d’auto entrepreneur n’est pas facile et très complexe avec des formulaires à remplir pour justifier de ton travail. Pour ma part je suis en sasu avec d’autres contraintes mais plus facile à gérer.

    Concernant le télé travail pour ma part je suis dans ce mode de fonctionnement depuis quelques années, et je n’échangerais pas ma situation pour une autre. Je me déplace uniquement pour les rdv clients et partenaires.

    Ah j’oubliais je suis dans le domaine du financement et assurance.

    Dans ton domaine il y a aussi l’enregistrement de musique d’attente avec message personnalisé qui est très demandé. Peut-être un jour je ferais appel à tes services pour changer les pré décrochés et messages répondeur.

    bonne continuation a toi.

    1. Salut David,
      Merci pour ton retour;..
      Effectivement, je propose aussi ce genre de prestation concernant les serveurs téléphoniques. N’hésites pas à revenir vers moi.

  2. salut les ga.
    manu, bravo, franchement faut en avoir envi de ce lancé là dedans, c’est pas donné à tout le monde.
    voilà quatre ans que je ne bosse plus moi.
    je suis sans emploi, et je n’aime pas resté sans rien faire, sans bouleau.
    alors je cherches un emploi, mais comment s’y remettre avec le contexte actuelle?
    j’ai bossé dans un esat.
    malheureusement mal payé, mais c’est mieu que rien.
    je suis ouvert à tout, à la maison j’ai tout ce qu’il faut pour un poste pro.
    imprimante, pc de bureau, pc portable, etc.
    j’ai une métrise en informatique, serte je ne connais pas tout, mais je ne demande qu’un truc, apprendre, et bossé.
    j’aimerai postulé en entreprise, mais vont-il adapté le poste de travail, déjà que l’handicap n’est pas toujours prie en compte ou accepté?
    je n’ai pas envi de resté à vivre sur les allocations, c’est pas forcément une vie, car tu te coupe du sociale.
    ah j’allais oublié, depuis février de cette année, je suis administrateur de androidaccess, une liste de discution ou l’on parle d’android et l’accessibilité d’android.

    merci de vos témoignage, et bon courage!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *